Introduction

Éclairer est un acte complexe, un compromis entre différentes approches, différentes sources de lumière et différents luminaires. C’est un choix économique, ergonomique et écologique mais également social et esthétique.

Éclairer, c’est à la fois :
– donner vie
– dynamiser
– relier
– signaler
– illuminer
– éclaircir
– coloriser
– souligner
– sécuriser…

Ces fonctions multiples de l’éclairage sont bien souvent concomitantes et procèdent d’un luminaire ou d’un geste unique. Pourtant, la fonction principale produite par l’éclairage général est de produire suffisamment de lumière pour permettre à l’observateur d’accomplir ses tâches visuelles de manière appropriée. De cette base, se déploient différents types d’éclairage qui permettent de ciseler la lumière : éclairage d’ambiance, d’appoint ou d’accentuation. Ce jeu entre les objets à éclairer et les projections de lumière peut être complété subtilement par l’éclairage naturel, ressource gratuite et puissante dont les modulations peuvent dynamiser l’ambiance d’une pièce. Enfin, les possibilités de variation entre l’éclairage direct et indirect ou directif et diffus (→ voir modelé) permettent non seulement d’éviter l’éblouissement mais également de produire subtilement des ambiances plus dynamisantes et moins monotones.

mise à jour :

Related Articles