Luminaire : définitions

Les termes en italique sont définis dans cette page.

AEAS (Appareil Electrique Autonome de Sécurité) : référence à la marque NF AEAS qui s'appuie sur différentes normes dont la NF EN 60598-2-22. Certains laboratoires sont certifiés pour autoriser les fabricants à apposer cette marque sur leurs luminaires, comme les LSC, BAES ou BAEH.

Applique : luminaire - généralement horizontal - installé sur une surface verticale (un mur par exemple). Il a bien souvent une partie directe (éclairage vers le sol) et une partie indirecte (éclairage vers le plafond). L'applique peut servir à un éclairage vertical.

Anti-vandale : se dit d'un luminaire ayant des propriétés mécaniques lui permettant d'être protégé contre l'effraction (anti-arrachement, démontage difficile - vis à empreintes spéciales par exemple -, forte résistante mécanique IK....). Ces luminaires sont destinés à des applications précises comme des passages publics ou des centres pénitentiaires.

ATEX (ATmosphère EXplosive) : un emplacement dit "ATEX" est un emplacement dont l'atmosphère est susceptible d'être explosive par la présence par exemple de vapeurs de liquides inflammables, de gaz inflammables ou de nuages de poussières explosibles. Tous les appareils électriques (donc les luminaires) installés dans ces emplacements sont soumis à des contraintes très strictes régies par différents textes comme par exemple la directive 1999/92/CE qui concerne la protection des travailleurs ou la directive 94/9/CE qui concerne les équipements destinés à équiper ces zones ATEX.

BAES (Bloc Autonome d'Eclairage de Secours) : luminaire de secours équipé d'une batterie pour les établissements tertiaire, ERP. Ces luminaires doivent avoir la marque NF AEAS. Il existe deux catégories : les BAES d'ambiance et les BAES d'évacuation.

BAEH (Bloc Autonome d'Eclairage d'Habitation) : luminaire de secours équipé d'une batterie pour les habitations. Ces luminaires doivent avoir la marque NF AEAS.

BIM (Building Information Modeling) : en français "modélisation des données du bâtiment ", il s'agit d'une méthode de travail et d'une maquette numérique 3D qui contient des données intelligentes et structurées. Le BIM est le partage d'informations fiables tout au long de la durée de vie d'un bâtiment ou d'infrastructures, de leur conception jusqu'à leur démolition. Les formats de fichier les plus utilisés pour les logiciels BIM sont les formats .ifc (ouvert) et .rfa (propriété d'Autodesk).

Bloc autonome : luminaire spécifique équipé d'une batterie pour l'éclairage de secours, voir BAES et BAEH.

Borne : luminaire extérieur généralement en forme de colonne de hauteur d'environ 80cm.

CEM (Compatibilité Electro Magnétique) : aptitude d'un appareil ou d'un système à fonctionner de façon satisfaisante dans son environnement électromagnétique et sans générer lui-même des perturbations électromagnétiques intolérables pour tout ce qui se trouve dans cet environnement.

Classe électrique (Classe de protection électrique) : pour un appareil électrique, caractérisation d'un niveau de protection électrique pour l'homme. Il existe quatre classes électriques, voir plus de détails.

Console : dans un lampadaire extérieur, partie mécanique droite (voir crosse pour les formes courbes) entre le mat (ou le mur) et la lanterne qui éclaire.

Corps : partie structurante du luminaire d'un point de vue mécanique, c'est en général la partie qui est fixée sur le bâtiment (sol, mur ou plafond).

Crosse : console de forme courbe.

Downlight : luminaire de petites dimensions (de 10 à 20cm environ) à encastrer dans un faux plafond le plus souvent non modulaire. Ces luminaires sont très courants dans les couloirs par exemple. Ils existent en version fluo compacte ou plus avantageusement maintenant en version LED, ce qui permet de les utiliser dans les toilettes par exemple (pas de temporisation requise contrairement à la fluorescence).

Encastré : luminaire encastré, généralement dans un faux plafond, modulaire (avec ossature métallique et dalles, généralement type de montage : par dessus) ou non modulaire (type BA13, généralement type de montage : par dessous).

Encastré de sol : luminaire encastré dans le sol, pour un éclairage d'accentuation ou de type signalétique.

Encastré mural : luminaire encastré dans un mur, pour un éclairage d'accentuation ou de type signalétique.

Gamelle : luminaire caractérisé par un réflecteur en forme de cloche (généralement en aluminium repoussé) avec une lampe décharge haute pression (sodium ou halogénures métalliques) voire des lampes fluo compactes ou des LED. Ces luminaires sont très présents dans les lieux de grandes hauteurs comme les usines ou les halls.

Gobo (GOes Before Optics) : plaque métallique - dans laquelle est découpée un motif - insérée dans un projecteur dit "à gobo" pour projeter une image sur une surface comme un mur par exemple.

Graphène : couche d'atomes de carbone ayant une épaisseur d'un seul atome. Ce matériau a été isolé pour la première fois en 2004 et a des propriétés physiques intéressantes, comme une excellente conductivité thermique et électrique, ce qui permet de développer de nouvelles lampes LED plus performantes.

Hublot :  luminaire - généralement vertical et étanche - installé sur une surface verticale (un mur par exemple). Il éclaire généralement à l'horizontal et possède bien souvent des qualités mécaniques élevées (IP et IK). Ces luminaires sont régulièrement utilisés dans des endroits techniques type escaliers ou couloir ou en extérieur.

IFC (Industry Foundation Classes) :  format de fichier ouvert orienté objet utilisé par l'industrie du bâtiment pour échanger et partager des informations entre logiciels, dans le cadre du BIM.

IK : indice de protection mécanique, l'indice IK (énergie de choc) caractérise la résistance des enveloppes aux dommages mécaniques, voir plus de détails.

IP (Indice de Protection) : indice de protection contre la pénétration des corps solides et liquides, voir plus de détails.

Lampadaire : luminaire posé au sol, soit en intérieur et mesure donc environ 2m de haut et éclaire souvent en direct et indirect, soit en extérieur avec des hauteurs bien plus importantes et des sources plus puissantes.

Lanterne : partie éclairante d'un lampadaire extérieur rattachée au mat (ou à un mur) par une console ou une crosse.

LSC (Luminaire sur Source Centrale) : luminaire de sécurité alimenté par une source centralisée (donc non autonome comme les BAES). Ces luminaires peuvent avoir la marque NF AEAS pour garantir la conformité du produit.

Ligne continue : ensemble de luminaires mis bout à bout pour former une ligne continue.

Luminaire : appareil constitué au minimum d'un corps et d'une source lumineuse (et bien souvent d'un système optique) qui génère de la lumière, c'est-à-dire des ondes électromagnétiques de longueurs d'onde comprises entre 380 et 780 nm.

Luminaire de remplacement : luminaire de secours qui permet aux activités normales de se poursuivre de manière pratiquement inchangée. Ces luminaires forment l'éclairage de remplacement.

Luminaire de secours : luminaire qui permet , lorsque l'éclairage normal est défaillant, l'évacuation sûre et facile des personnes vers l'extérieur, les manœuvres intéressant la sécurité et l'intervention des secours. Ces luminaires forment l'éclairage de secours.

Luminaire de sécurité : luminaire de secours qui permet d'assurer la sécurité des personnes qui évacuent une zone ou qui tentent de terminer un travail dangereux avant de quitter les lieux. Ces luminaires forment l'éclairage de sécurité.

Luminaire pour atmosphère explosive : luminaire spécifique pour zone à atmosphère explosive, voir ATEX.

Luminaire mixte pour éclairage de secours : luminaire contenant deux ou plusieurs lampes, l'une au moins étant alimentée par le circuit d’éclairage de secours et les autres à partir du réseau d'éclairage normal.

Plafonnier : luminaire fixé au plafond en saillie.

Projecteur : vaste famille de luminaires généralement en fonte d'aluminium et avec un flux dirigé, de petites ou grandes dimensions, pour des applications aussi variées que les magasins de vêtements chics ou des stades de football.

Projecteur à gobo : voir Gobo.

Réglette : luminaire fluorescent linéaire le plus basique. Il est généralement constitué d'une tôle d'acier pour le corps et une autre pour le capot avec des embouts en plastique. Ces appareils sont très bon marché et sont utilisés dans des lieux où ils sont bien souvent invisibles (comme les corniches de faux plafond).

RFA : format de fichier propriétaire orienté objet utilisé par l'industrie du bâtiment pour échanger et partager des informations dans le logiciel Revit (Autodesk).

SATI (Système Automatique de Tests Intégrés) : bloc autonome de secours (BAES ou BAEH) qui intègre un dispositif automatique de surveillance de l’état des lampes et de la batterie.

Signalétique : éclairage de (très) faible puissance qui n'est pas destiné à éclairer mais à signaler uniquement. Il peut s'agir par exemple d'encastré de sol à LED.

Spot : luminaire de petite puissance, généralement directif. Il peut être encastré, en saillie ou sur rail, orientable ou fixe.

Suspension : luminaire suspendu au plafond ou faux plafond.

TBT (Très Basse Tension) : tension électrique inférieure à 50V en courant alternatif, considérée comme non dangereuse pour l'homme.

VK® : marque déposée concernant un indice pour luminaire antivandale.

Définitions  : Source et lampe, Ballast et alimentationGradationOptique, Photométrie et éclairagismeInstallation et maintenance, LumièreCouleursEcologie

mise à jour : 20 juin 2017